NORD KIVU : célébration de la JMS 2020

Ce mardi 1er décembre 2020 comme chaque premier jour du mois de la fin de chaque année l’humanité  commémore la journée mondiale de lutte contre le virus humino déficience acquise  connu sous le sigle de VIH ou SIDA.

Pour  cette année, cette journée a été célébrée sous le thème : « la solidarité mondiale et une responsabilité partagée » au niveau de toute la planète et en République démocratique du Congo, cette journée des séropositifs a été commémorée sous le sujet principal : « Soyons solidaire et responsable pour vaincre le Sida d’ici 2030 ».

A l’occasion de la 32ème édition de la célébration de la JMS 2020: La réunion du CPMLS a été tenue Au Gouvernorat de Province sous le leadership du Gouverneur représenté par Madame le vice Gouverneur

Réunion du CPMLS (Conseil Provincial Multisectoriel de Lutte contre le Sida)

Pour Aubin Mongili, Secrétaire Exécutif Provincial du PNMLS, rien que pour le premier semestre de 2020, au moins 205 décès ont été rapportés sur 1612 nouveaux cas qui ont été enregistrés. Ce qui est une montée vertigineuse de cas par rapport à l’année passée, d’où il faut une implication urgente de tous les membres de la communauté pour que le Sida soit vaincu.

« Par rapport au nombre de personnes vivant avec le VIH au niveau de notre province, on est à 21 008 personnes. C’est jusqu’au premier semestre 2020. Ce qui nous fait mal c’est de voir le nombre des nouveaux cas qui ne fait qu’augmenter. Par rapport à l’année passée il y’a 1612 nouveaux cas or c’est déjà beaucoup chose qui est malheureusement inaperçue alors que quand il y’a seulement un cas de la covid c’est vraiment tout le monde qui en parle.

Imaginez vous au niveau du pays, il y a 144 000 décès rien que pour l’année 2019 et 441 000 enfants rendus orphelins à cause du VIH, ce qui une urgence. Nous devons tous prendre nos engagements quant à ce, » a fait savoir Aubin Mongili, répondant du PNMLS Nord-Kivu.

Ceci arrive alors que le monde prône zéro décès dû au Sida, zéro discrimination et zéro nouvelle infection, le secrétaire exécutif du PNMLS Nord-Kivu, invite également les PVV à privilégier le bon traitement en prenant correctement les médicaments pour qu’ils puissent contaminer de moins à moins mais aussi pour qu’ils soient productifs pour eux même et pour toute la nation congolaise.

Signalons que le VIH/Sida a entrainé jusqu’à ce jour près de 33 millions de décès dans le monde sur un nombre de 38 millions de personnes vivant avec le VIH selon le rapport de ONU SIDA publié fin 2019.

le Secrétaire Exécutif Provincial du PNMLS,

Plusieurs défis liés à la riposte au VIH ont été traité dans le Nord Kivu, notamment les 2$.

« Nous exigeons la suppression de 2$ américains perçus par l’hôpital provincial du Nord-Kivu, Que les élus du peuple descendent sur le lieu pour évaluer la gestion de ce fond et son impact sur la population » a insisté M. Aubin MONGILI 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *