Page d'Accueil   /   Evénements  /  JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA

 

 

Le Programme National Multisectoriel de Lutte contre le sida (PNMLS) a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è Journée Mondiale du Sida, JMS 2018, sous le thème « mobilisons- nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida » à la tribune centrale de Kindu, dans la province du Maniema, le samedi 1er décembre 2018.
 
La JMS 2018, événement d’envergure mondiale, célébré avec faste en RDC, dans la ville de Kindu au Maniema, a connu la participation des Autorités politico-administratives provinciales et nationales, des Autorités militaires, des Directeurs des programmes, du Représentant du Fonds Mondial, des Représentants des Agences du Système des Nations-Unies et de la population du Maniema.
 
Au cours de la célébration, Dr Oly Ilunga, Ministre National de la Santé, 2è Vice-président du CNMLS, Représentant S.E. Mr le Président de la République, Chef de l’Etat et Président du CNMLS, a lancé offi ciellement les activités de la JMS 2018 pour toute l’étendue de la RDC. A cette occasion, il a rappelé l’opportunité que la JMS off re plus qu’hier aux autorités politiques, acteurs de la société civile, au secteur privé et aux partenaires dans un esprit de partenariat pour une riposte effi cace.
 
Au nom des ONGs et Associations des Femmes du Maniema, Mme Kapunga Régine a pour sa part, exprimé sa gratitude au Président de la République pour son implication dans la lutte contre le VIH/sida au Maniema qui fait partie des provinces où la prévalence a été estimée à 4%.
 
Mr Nicolas FARCY, Gestionnaire du Portefeuille Fonds Mondial pour la RDC, présent à Kindu pour la circonstance, a insisté sur l’approche ciblée de la contribution du Fonds Mondial pour le dépistage, la distribution des préservatifs et la prise en charge des PVVIH, dont les bénéfi ciaires sont les OAC et les structures sanitaires, notamment en matière d’approvisionnement des intrants aux laboratoires VIH en RDC.
 
Le Directeur Pays de l’ONUSIDA, Marc SABA, a rappelé le thème internationalde la JMS qui est « Connais ton statut ». Le public a eu l’occasion d’être informé sur les données actualisées de la riposte mondiale au VIH : sur 370.000.000 des PVVIH dans le monde, 280.000.000 connaissent leur statut sérologique, 22.0000.000 sont sous traitement et seulement 47% d’entre eux ont une charge virale supprimée. Les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dont la RDC, accusent un retard par rapport à d’autres pays de l’Afrique en matière du dépistage du VIH, de traitement et de suppression de la charge virale, a-t-il fait savoir.
 
Le Secrétaire Exécutif National Adjoint du PNMLS, Dr Bernard Bossiky a, dans son allocution, adressé au nom de tout le personnel du PNMLS, les remerciements au Ministre de la Santé qui a accepté de lancer les activités de la JMS 2018 au nom du Chef de l’Etat dans la province du Maniema. Il a remercié le Gouverneur du Maniema pour les efforts dans la lutte contre le VIH/sida dans sa province et à tous les partenaires nationaux et internationaux pour leurs diverses contributions. Revenant sur le thème national de la JMS 2018, Dr Bernard Bossiky a fustigé la nécessité de fournir des efforts pour barrer la route aux nouvelles infections à VIH et ainsi espérer un bon positionnement par rapport aux objectifs mondiaux de mettre fin à l’épidémie du sida d’ici 2030, dans une approche participative en ciblant les adolescents et jeunes, des policiers et militaires, des professionnels de sexe, des populations carcérales, des leaders religieux,…
 
La saynète, l’animation musicale et le village « Maniema contre le sida » érigé en face de la tribune avec les expositions des échantillons des interventions des différents acteurs de la lutte contre le sida ont permis d’agrémenter cette cérémonie de lancement officiel.
 
Signalons qu’au cours de la matinée du 1erdécembre 2018, bien avant la cérémonie, le Ministre de la santé Dr Oly Ilunga, accompagné du Gouverneur du Maniema et de plusieurs autres personnalités du Secteur Santé tant nationales qu’internationales, a inauguré la plateforme de mesure de la charge virale acquise sur fonds propres du Gouvernement au bénéfice de l’Hôpital Général de Référence de Kindu. Ceci traduisait ainsi la mise en oeuvre effective du Plan d’urgence multisectorielle de riposte au VIH du Maniema.
 
 
Pour plus d’informations, veuillez contacter : (+243 816402389, 243825749276, 243992146237francine.ngalula@pnmls.cd, contact@pnmls.cd)
PNMLS
Le Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida, PNMLS, est une Institution Publique, chargée de la lutte multisectorielle contre le sida en République Démocratique du Congo. Créé par décret-présidentiel le 17 mars 2004 et placé sous la Haute Autorité du Président de la République par Ordonnance présidentielle n°11/023 du 18 mars 2011, Il est doté d’une personnalité juridique. Le cadre de travail est défini dans le Plan Stratégique National (PSN), cadre de référence pour toutes les inventions de la lutte contre le sida en RDC. Le PNMLS a pour mission de coordonner, harmoniser, orienter et suivre les efforts et les inventions de tous les partenaires de la lutte contre le sida dans une approche multidisciplinaire et multisectorielle. Pour en savoir plus, consultez le site web www.pnmls.cd, et suivez-nous sur Facebook et YouTube, WhatsApp +243816402389.

 

 
PNMLS
 
JMS 2018 : LE PNMLS A ORGANISÉ LA CÉRÉMONIE DE LANCEMENT OFFICIEL DE LA 30è JOURNÉE MONDIALE DU SIDA À KINDU, DANS LA PROVINCE DE MANIEMA
Le PNMLS a organisé la cérémonie de lancement officiel de la 30è JMS sous le thème «mobilisons-nous pour le dépistage du VIH afin d’en finir avec le sida »
Journée Mondiale du SIDA 2017
Le monde entier  commémore chaque  1er décembre, la Journée   Mondiale du Sida JMS. Cette année, le thème national retenu pour la 30ième édition est « Tous ensemble, pour le dépistage du VIH, le traitement antirétroviral et l’accès à l